Utiliser une société pour acheter de l’immobilier

Buying Real Estate / Utiliser une société pour acheter de l'immobilier

Utiliser une société pour acheter de l’immobilier

Êtes-vous un investisseur immobilier?

Si vous êtes en position d’acheter un immeuble a revenu, vous avez peut-être déjà pensé à un achat par le biais d’une société. Dans le cas de l’immobilier d’entreprise, la société devient le propriétaire légal du titre de la propriété au lieu d’être sous votre nom personnel.

Même s’il s’agit d’une question très courante parmi les investisseurs immobiliers, de nombreux facteurs doivent être pris en compte en fonction des circonstances.

Il est important de prendre en compte les facteurs suivants lors de l’utilisation d’une société pour l’achat de biens immobiliers:

1. Protection à responsabilité limitée dans une société

Contrairement à la location de propriétés résidentielles, le propriétaire immobilier est confronté à un facteur de responsabilité beaucoup plus important dans le cas de la location de propriétés commerciales.

L’utilisation d’une société immobilière pour l’achat de vos biens est une protection offerte à vos biens personnels, tels que votre maison, vos véhicules, etc.

Même s’il y a un coût à incorporer et que les frais de comptabilité seront plus élevés d’année en année, ces coûts seront minimes par rapport au désastre personnel et financier potentiel qui pourrait survenir dans l’éventualité d’un procès. Par conséquent, l’incorporation serait une sage décision à prendre si votre activité commerciale comporte des risques.

2. Impôt sur les sociétés immobilières

Il est important de noter qu’il n’y a pas de réel avantage fiscal lors de la possession d’un immeuble a revenu appartenant à une société par rapport au fait de posséder le même immeuble individuellement.

Il est important de noter qu’il n’y a pas de réel avantage fiscal lors de la possession d’un bien locatif appartenant à une société par rapport à la possession individuelle du même bien.

Dans une société, les revenus locatifs et les gains en capital (tous considérés comme des revenus passifs) sont imposables à 50,2%, tandis que 50% des gains en capital sont exempts d’impôt.

Toutefois, il est possible de récupérer 30,7% de l’impôt payé sous forme de remboursement à la société si les bénéfices sont versés aux actionnaires sous forme de dividendes.

Par conséquent, pour réduire l’impôt payé, il est avantageux de déclarer les revenus de l’actionnaire sous forme de dividendes de la même manière que si le bien vous appartenait sous votre nom personnel (mais sous forme de dividendes).

3. Exemption des gains en capital

Il existe une idée fausse au sujet de l’exonération des gains en capital lors de la vente d’actions de sociétés. L’exonération cumulative des gains en capital de 800 000 s’applique uniquement à la disposition en actions d’une société qui obtienne un Revenu Active, qui diffère de celle d’une société immobilière, dans laquelle les bénéfices sont considérés comme un Revenu Passif. Par conséquent, l’exemption de 800 000 $ sur la cession d’actions émises par la société immobilière, qui est propriétaire du bien immobilier, ne serait pas possible, ni par l’ajout d’une fiducie familiale.

4. Planification de la relève

Si vous souhaitez développer un portefeuille de placements immobiliers et que vous souhaitez réduire vos impôts sur les successions en transférant les propriétés à un membre de la famille, une structure de société immobilière peut être très avantageuse en offrent une grande flexibilité.

Conclusion:

L’un des principaux avantages de la structuration de votre propriété foncière sous une société immobilière est le facteur de responsabilité limitée pour les propriétés a risque et la réduction des droits payables au décès, qui vous permettent de planifier votre succession. Cependant, si votre intention de constituer une société est strictement à des fins fiscales, il se peut que ce ne soit pas la meilleure solution, car les taxes dans ce cas seraient traitées de la même manière qu’un droit de propriété individuel.

Êtes-vous propriétaire d’un bien d’investissement immobilier ou envisagez-vous d’en acheter un ou plusieurs? Contactez-nous dès aujourd’hui et parlez à l’un de nos comptables spécialisés en immobilier, qui peut certainement vous guider dans la prise de bonnes décisions.


Avertissement :
Cet article fournit uniquement des informations de nature générale et n’est actualisé qu’à la date de publication. Il n’est pas mis à jour et peut donc ne plus être actuel.

Ce document ne doit pas être invoqué, car il ne prétend pas ni ne donne de conseils sur des questions juridiques ou fiscales. Toutes les situations fiscales sont de nature spécifique et différeront probablement des situations présentées dans l’article.

Il est conseillé de rechercher et de consulter un fiscaliste si vous avez des questions juridiques ou fiscales spécifiques. Ce document est destiné à fournir des informations générales sur un ou plusieurs sujets particuliers. Cet article n’est pas exhaustif.

En conséquence, les informations contenues dans ce document ne sont pas destinées à constituer ou à remplacer des conseils ou des services comptables, fiscaux, juridiques, d’investissement, de conseil ou autres.

Avant de prendre une décision ou de prendre toute mesure susceptible d’affecter vos finances personnelles ou votre entreprise, vous devriez consulter un conseiller professionnel qualifié.